Souscrire un contrat d’entretien annuel pour son jardin

Pour profiter d’un beau jardin tout au long de l’année, il faut l’entretenir avec soin. Mais le temps manque souvent. Heureusement, il existe une solution : le contrat d’entretien annuel de votre jardin. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet (lire aussi notre article sur les différents gestes d’entretien du jardin).

Entretien de jardin : faites-le vous-même

Vous pouvez vous-même procéder à l’entretien de votre jardin, mais cela demande une bonne connaissance des différents végétaux et des maladies susceptibles de les affecter.

L’automne est une période particulièrement critique pour les plantes, et propice à la préparation du jardin. En effet, pour un jardin vert et fleuri au printemps, il est indispensable de ne pas négliger l’entretien et la préparation à l’automne. Profitez de cette demi-saison pour enrichir votre sol en le nourrissant de compost, et mettez les plantes fragiles à l’abri. Une erreur à éviter : il ne faut pas tailler vos arbres et arbustes avant l’hiver. En les mettant à nu, vous les rendez vulnérables au froid et aux intempéries.

Souscrire un contrat d’entretien pour son jardin

Et pour le reste de l’année, faites appel à un paysagiste professionnel qui assurera les travaux communs :
• Tonte de la pelouse
• Désherbage des massifs floraux
• Désherbage des allées
• Apport d’engrais
• Ramassage des feuilles mortes
• Taille des arbustes
• Taille des haies

L’idéal, pour bénéficier de tarifs préférentiels et pour être assuré de conserver votre jardin propre et en parfait état tout au long de l’année, c’est de souscrire un contrat d’entretien annuel. Vous pouvez pour ce faire faire appel à un artisan paysagiste, ou à une société multiservices à domicile. L’inconvénient avec cette dernière, c’est que vous n’aurez pas forcément à faire au même intervenant, or un intervenant unique suivra toujours mieux l’entretien de votre espace extérieur que plusieurs ouvriers se succédant.

La meilleure solution est donc d’opter pour un jardinier paysagiste agréé « services à la personne », ce qui vous permettra de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% sur le montant total de vos travaux.

Lors de la souscription de votre contrat d’entretien, vous pourrez convenir avec le professionnel des travaux pour lesquels vous souhaitez le voir intervenir, ainsi que du nombre de passages dans l’année, en fonction des saisons.

Ainsi, votre jardinier passera entre 10 et 14 fois dans l’année pour la tonte de la pelouse, et au minimum 12 fois par an pour les autres travaux énoncés plus haut.

A lire aussi

L’élagage et l’abattage d’arbres
Quels gestes pour bien entretenir mon gazon ?
La taille et le débroussaillage, des opérations essentielles

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter