Paysagisme : quels financements ?

Le tarif d’un professionnel pour des prestations de paysagisme est en moyenne de 30 Euros de l’heure. Mais en faisant appel à un professionnel, vous pouvez bénéficier d’aides pour certains travaux de jardinage. Le point sur les différents financements des travaux de paysagisme dans ce dossier.

Bénéficier de l’abattement fiscal

Certains petits travaux de jardinage ouvrent droit à un crédit d’impôt de 50%. Le montant des travaux est plafonné à 5000 Euros par an et par foyer fiscal, ouvrant droit à une réduction de 2500 Euros. Cette aide peut être obtenue sous réserve que l’entreprise possède l'agrément "Services à la personne".

Parmi les travaux ouvrant droit à une réduction d’impôt, on trouve ceux d’entretien de jardin :
• Taille des haies, des arbres, des arbustes et des rosiers
• Débroussaillage
• Déneigement des abords immédiats du domicile
• Enlèvement des déchets végétaux
• Engazonnement partiel
• Tonte du gazon avec ramassage
• Refleurissement
• Refleurissement
• Désherbage préventif et sélectif
• Désherbage des allées de circulation
• Arrosage du jardin
• Etc.

Attention, l’élagage et l‘abattage au-dessus de 3,50 mètres, la plantation d’arbres, la création de jardin ne sont pas considérées comme entrant dans cette catégorie.

Seuls les contribuables peuvent prétendre à ce crédit d’impôt, les personnes retraitées ne peuvent donc pas bénéficier de ces financements.

Payer son jardinier en CESU

Pour ces mêmes tâches de petit jardinage, vous pouvez payer votre jardinier en Chèque emploi service universel ou CESU car il s’agit de services à la personne à domicile. Pour en savoir plus, nous vous conseillons la lecture de notre article dédié à la question.

Taux de TVA des travaux de paysagisme

Les petits travaux de jardinage et ceux de création et d’entretien sont soumis au taux normal de TVA à 20%. Certaines prestations, en revanche, sont soumises au taux de TVA à 10%. C’est le cas des travaux de maçonnerie paysagère et d’installation de clôtures. Les prestations d’élagage peuvent également être soumises à ce taux réduit à condition d’être consécutifs à des chutes d’arbres et à condition que ces chutes rendent nécessaires des travaux sur des locaux d’habitation. L’élagage à des simples fins de mise en sécurité de ces locaux d’habitation n’est pas éligible à ce taux réduit. Pour en savoir plus, découvrez les taux de TVA des différents travaux de paysagisme.

Des aides financières pour les toitures végétalisées

L’installation d’une toiture végétalisée ne donne pas droit à un crédit d’impôt. En revanche, certaines collectivités locales accordent des subventions. La région des Hauts-de-Seine, notamment, subventionne la mise en place d’une toiture végétalisée à hauteur de 80% et dans la limiter de 48 Euros par m². Pour plus d’informations, nous vous conseillons la lecture de notre article consacré au sujet.

A lire aussi

Quel budget pour faire appel à un architecte paysagiste ?
Quel coût pour les prestations du jardinier paysagiste ?

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter